Diane 35

Diane 35

Après information des industriels concernés, l’ANSM a donc décidé d’engager une procédure de suspension des AMM de ces médicaments.
La suspension prendra effet dans un délai de 3 mois. Dans l’immédiat :

Les patientes ne doivent pas interrompre brutalement leur traitement par Diane 35 ou ses génériques, et peuvent le poursuivre jusqu’a une prochaine consultation chez leur médecin, ou avec tout autre prescripteur, qui envisagera avec elles, les options thérapeutiques qui conviendront au mieux à leur situation individuelle.
Les médecins ne doivent plus prescrire ces médicaments, ni en initiation de traitement, ni en renouvellement.
Les pharmaciens devront délivrer les traitements minimaux nécessaires pour éviter toute rupture brutale de traitement jusqu’a ce que la patiente consulte à nouveau son médecin ou un autre prescripteur (délivrance de boîtes de 1 mois de traitement préférentiellement).
A l’issue de cette période de 3 mois, la suspension des AMM prendra effet : toute prescription et toute délivrance seront interdites et l’ensemble des lots présents sur le marché sera retiré.

A MON AVIS !!!   AVANT D'INTERDIRE LA VENTE DE DIANE 35... IL FAUT INTERDIRE LA VENTE DE TABAC QUI RESTE LA 1er CAUSE DE CANCER ET DE DECES DANS LE MONDE ET UNE CAUSE MAJEURE  DE THROMBOSE.... JE PENSE QUE NOUS NE TAPONS PAS SUR LE BON POURVOYEUR DE DECES... SANS COMPTER LE NOMBRE DE DECES SUR LA ROUTE ... FAUT T'IL INTERDIRE LA VOITURE ???


 

 

 

 

 

 

Bonjour,


Je suis actuellement trop occupé par la construction et la promotion du centre médical Famille Enfant Parentalité de l’Estérel (centre FEPE) qui devrait ouvrir pendant l'été 2017 à Saint Raphael.

Ainsi, je ne peux pas actuellement m'occuper du site internet de l'association.
veuillez excuser cette absence transitoire.


Cordialement


Dr Eric Prados

  Luttons ensemble contre le cancer du sein !

 Dr Eric PRADOS

PRESIDENT AFMGOS

Dr PRADOS eric

 

 

 

×