CIN I avec koilocytose.

# 20/05/2013 à 16:26 ange

Bonjour Dr ...
Je suis un homme, et j'ai grand besoin de votre aide ...
Il s'agit de ma soeur âgée de 32 ans qui a eu ses résultats d'examen à la demande des son Gynécologue
Je cite:
- Les prélèvements biopsiques examinés comportent un stroma fibreux assicié à des glandes endocervicales revêtu d'un épithlium malpighien dont les couches basales sont désorganisées présentant une anisocytose et une anisocaryose limitées au tiers inférieur de l'épithélium.les couches superficielles montrent des koilocytes.

Conclusion: CIN I avec koilocytose.

Adicap: BHGCE5S1

S'il vous plait Dr, aider moi ...
Je veux tout savoir...
Que doit t-elle faire?
Que risque t-elle?

# 20/05/2013 à 16:39 Dr Eric Prados

Bonjour Ange

D'un point de vue cytologique (sur frottis), cela correspond aux lésions intra épithéliales intra épithéliales (lip) de bas grade et d'un point de vue histologique (biopsie du col), à des néoplasies intra épithéliales de bas grade ( CIN1).

Bien différencier la notion de suspicion de dysplasie de bas grade et le diagnostic de lip de bas grade. Le diagnostic est affirmé par le prélèvement biopsique orientée lors de la réalisation d'une coploscopie.

Les lésions intra épithéliales intra épithéliales (lip) de bas grade sont caractérisées par des anomalies nucléaires mineures telle qu’une bi nucléation, quelques anomalies du nucléole et une vacuole cytoplasmique ainsi que des anomalies de kératinisation (condylome). Les cellules présentent parfois une malformation secondaire à une infection par le virus HPV. Ces cellules sont appelées : Koilocytes.

Les CIN 1 sont caractérisées la présence des anomalies décrites au dessus sur seulement un tiers des cellules cervicales d'une biopsie du col de l'utérus avec parfois une hyperplasie des cellules de la couche basale.

Ces lésions sont bénignes mais sont très contagieuses. Au cours de sa vie, 1 femme sur 6 pourrait être atteinte d'un CIN 1...Néanmoins, la guérison est spontanée dans la plus grande partie des cas. En effet, dans plus de 90% des cas, le virus HPV est détruit par l'immunité du corps en moins de 5 ans et un CIN disparaît dans plus de 70% des cas en moins d'un an et presque 90% dans les deux ans !

# 21/05/2013 à 15:36 Mr Th ...

Bonjour docteur ...

Mais en ce qui concerne les rapports sexuelles, quels sont les risque?
Elle peut en avoir ou pas?
Elle peut faire un enfant ou pas?Elle devrait attendre, a votre avis?
Quels sont les risque du bb?

# 24/05/2013 à 18:39 Dr Eric PRADOS

Bonjour,
"Mais en ce qui concerne les rapports sexuelles, quels sont les risque?" AUCUN
Elle peut en avoir ou pas? OUI
Elle peut faire un enfant ou pas?Elle devrait attendre, a votre avis?Grossesse possible sans aucun problème
Quels sont les risque du bb... PAS de risque

# 21/08/2013 à 19:47 Mme A

MERCI beaucoup pour ses éclaircissements, j'ai eu le même diagnostique, j'ai eu beau demandé au gynécologue des explications : " ce n'est rien y a pas de cancer vous inquiétez pas ce n'est rien" j'ai du feindre de vouloir une copie pour mon médecin généraliste pour pouvoir rentrer chez moi et chercher la définition mot à mot de ce qui est écrit sur mes résultats!!!

donc un grand merci.

# 30/12/2013 à 21:27 ABDEL

05 fragments de biopsie du col uterin d'une jeune femme de 35 ans
resultats microscopiques: l'examen en optique montre une muqueuse cervicale revetue au niveau de l'exococl d'un epithelium malpighien ulcéré par places siége d'une desorganisation cellulaire avec présence de noyaus parfois atypiques jusqu'aux couches superficielles.
le chorion est congestif siége d'un dense infiltrat inflamatoire à prédominance polynucléaires neutrophiles.
PRESENCE DE KOILOCYTOSE.
conclusion : Exocervicite aigue érosive avec lesions malpighiennes intra-épithéliales( CIN i CIN ii ) et infection type HPV.

QUELLE EST LA CONDUITE A TENIR .
MERCI ET BONNE ANNEE 2014

# 30/12/2013 à 23:08 Dr Eric PRADOS

Bonjour Abdel,
de manière classique une conisation est proposée en raison de la présence d'une composante CIN 2
cordialement
Bonne fin d'année.

# 27/07/2014 à 10:58 SALIMA

j ai le même diagnostique sauf que j ai seulement CIN 1
QUELLE EST LA CONDUITE A TENIR .

# 27/07/2014 à 16:02 Dr Eric Prados

bonjour Salima,
la conduite à tenir devant un CIN 1 est variable d'un gynécologue à l'autre... En conclusion, prenez un rendez-vous avec votre gynécologue... il peut vous proposer une surveillance, du laser ou de la cryothérapie, parfois une conisation...
à vous de discuter avec lui
cordialement

# 20/01/2015 à 16:14 nacera

Bonjour docteur
j ai le même diagnostique un CIN1
cela fait plus d une année . j ai fait mes contrôles (frottis et biopsie du col ) dernièrement mais j"ai eu le même
résultat.
koilocytose+petit foyer de CIN1 .
s' il vous plait docteur
Que doit je faire.
quelle est la conduite a tenir
MERCI

# 20/01/2015 à 23:21 Dr Eric Prados

Bonjour Nacera,
personnellement, je propose à mes patientes de poursuivre une surveillance proche par frottis avec colposcopie. Certains gynécologue proposent de faire du Laser et exceptionnellement certains proposent des conisations... Les foyers de CIN 1 peuvent disparaître spontanément 2 ans après leurs apparitions... il faut juste bien la surveiller pour être certain que la lésion n’évolue pas vers une forme plus sévère. Les probabilités statistiques d'évolution son sur le dossier du site.
cordialement

# 21/01/2015 à 03:31 mesrize

Bonjour Docteur! Un frottis en septembre 2014 indiquait une suspection de cin en octobre colposcopie...deux biopsies revelant cin1 et valn 1. Mon gyneco me dit on se revoit dans un an pour frottis et colposcopie?
Un an ne vous parait pas trop espacé? Si cela ca s aggravait ? Je vous precise que j ai 26ans pas d enfants et aucun antecedant de santé e
Merci pour toute reponse. J avoue etre tres inquiete et avoir meme peur de rencontrer quelqu'un.

# 25/05/2016 à 11:52 Muller (site web)

bonjour ,
Voila le résultat de mon frotti:
Altérations condylomateuses caractéristiques avec koïlocytose
Conclusion:
Lésion condylomateuse simple ( lésion de bad grade)
Cofé EVE 4
Inquiet comme toute les autres, que veut il dire exactement ?
Merci

# 29/05/2016 à 15:46 Dr Eric Prados

Bonjour Mme Muller,
vous avez un frottis classé lip de bas grade
Devant un frottis suspect d’une lésion de bas grade, en moyenne, il n’existe pas de lésion dans 25% des cas (frottis « faux positifs »), dans 60% des cas il existe réellement une lésion de bas grade et dans 15% des cas il existe une lésion de haut grade.
Les lésions intra épithéliales intra épithéliales de bas grade sont caractérisées par des (souvent une association) anomalies nucléaires mineures telle qu’une bi-nucléation, quelques anomalies du nucléole et une vacuole cytoplasmique ainsi que des anomalies de kératinisation (parakératose ou hyperkératose etc…). Ce sont les frottis qui suspectent des anomalies simples telle que les condylomes plans, les leucoplasies, les cervicites avec koîlocytes (grosses cellules infectées par du HPV), les CIN 1.
Ces lésions sont bénignes. Au cours de sa vie, 1 femme sur 6 pourrait être atteinte d'un CIN 1... La guérison est spontanée dans la plus grande partie des cas. En effet, dans plus de 90% des cas, le virus HPV est détruit par l'immunité du corps en moins de 5 ans et un CIN 1 disparaît dans plus de 70% des cas en moins d'un an et presque 90% dans les deux ans !

Ainsi, nous pouvons résumer …

* 70% des CIN 1 disparaissent tout seul en 1 an et sans rien faire ! et 90% en 2 ans…

* moins de 20% des CIN 1 persistent et peuvent donner une lésion chronique.

* 10% évoluent vers un CIN 2 ou CIN 3. Cette évolution est lente et des régressions se voient régulièrement après, même si la lésion a évolué vers un CIN 2 ou 3.

* Moins de 1 % évoluent vers un cancer.

Conclusion, devant la suspicion d’une lésion de bas grade, une colposcopie est conseillée.

# 08/09/2016 à 21:15 Mme D

Bonjour,
Je vais essayer de faire court... Un frottis en mai decouverte hpv 16 colposcopie et biopsie lesion CiN 1 avec koilocytes... Et la c est le tourbillon de question le gygy veut refaire un controle dans 6 mois et me dit que ca peut disparaitre seul ok
- pendant 6 mois je reste contagieuse?
- si dans six mois plus de lesion le virus aura disparu ou sera toujours la, comment savoir alors si une autre lesion n apparait pas sur le col et que je redevienne contagieuse sans le savoir?
- est on contagieux sans lesions?
- quels sont les risques de contagion si je rencontre quelqu un? Quelle precautions sont a prendre?
-y a t il des risque de lesion externe?

Mon medecin est adorable mai je ne veux pas le harceler de question au telephone et il me dit que ce n est pas necessaire de se revoir avant 6 mois..

Je vour remercie de votre reponse

# 16/09/2016 à 11:55 Dr Eric Prados

Bonjour
- pendant 6 mois je reste contagieuse?
Oui et souvent plus longtemps que cela !

- si dans six mois plus de lesion le virus aura disparu ou sera toujours la,
Les 2 sont possibles !

comment savoir alors si une autre lesion n apparait pas sur le col et que je redevienne contagieuse sans le savoir?
d où la nécessité de surveillance régulières

- est on contagieux sans lesions?
Oui

- quels sont les risques de contagion si je rencontre quelqu un? Quelle precautions sont a prendre?
Contagiosité importante. Mettez un préservatif, cela diminue le risque de contagiosité sans pour autant l'annuler.

-y a t il des risque de lesion externe?
Parfois

Mon medecin est adorable mai je ne veux pas le harceler de question au telephone et il me dit que ce n est pas necessaire de se revoir avant 6 mois..
c'est bien un gynéco adorable ! enfin une qui ne casse pas du sucre sur son gynécologue ....

Répondre à ce message

 

 

OCTOBRE ROSE VAR EST LITTORAL 2016

REJOIGNEZ - NOUS  ! 

Octobre rose 2016

Programme octobre rose puget

 

SUR MARSEILLE                        SUR ANTIBES

Regates roses 2016

 

 http://www.facebook.com/medsein.afmgos

  Luttons ensemble contre le cancer du sein !

 Dr Eric PRADOS

PRESIDENT AFMGOS

Dr PRADOS eric

 

 

 

×