Cas Clinique 3 : Réponses

Cas Clinique 3 : Réponses

 

      Un couple consulte pour la première fois en raison d'une volonté de conception. Ce couple essaie d'avoir un enfant, mais « cela ne fonctionne pas ».  L'homme est âgé de 33 ans et la femme de 28 ans. Ils vivent en couple depuis 3 ans, et ils se sont mariés l'année dernière. Les deux partenaires n'ont jamais eu d'enfant avec d'autres partenaires. La patiente a pris une pilule contraceptive de 19 à 27 ans. L'homme ne présente aucun antécédent particulier à l'exception d'un tabagisme à 15 cigarettes par jour. La patiente présente des antécédents d'appendicectomie, et une colopathie fonctionnelle traitée sporadiquement par du Spasfon®. La date des dernières règles de la patiente remonte à 15 jours.

 

Question 1 : Pensez-vous que la contraception, longtemps utilisée par cette patiente, est une composante de stérilité ? Si oui, pourquoi ?

 

-         Non (  ) ; une pilule oestro-progestative ne donne pas de stérilité.

 

Question 2 : Quel est votre examen clinique pour le couple ?

 

-         Chez la femme : examen des caractères sexuels primaires (  ) et secondaires (  ) qui sont caractérisés par : inspection de la pilosité (  ), taille et trophicité des lèvres, clitoris, vagin (  ) et des seins (  ) recherche de galactorrhée. Toucher vaginal (  ) : taille de l'utérus, douleur. Examen au spéculum (  ) glaire, leucorrhée, malformation du col, sténose.... Recherche d'un goitre (  ). Morphotype (obésité) (  ).

-         Chez l'homme : ils sont caractérisés par la voie, pilosité, taille. Examen des testicules : présence des testicules (  ), recherche de varicocèles (  ), examen de épididyme et des déférents, examen prostate. Recherche d'une gynécomastie (  ), toucher rectal (  ) anomalie de la prostate.

 

Question 3 : L'examen clinique du couple vous semble normal. Que proposez vous à ce couple ? Pourquoi ?

 

-         Nous ne pouvons pas encore parler d'infertilité ou hypofertilité chez ce couple car cela ne fait que 1 an qu'ils désirent une grossesse et que la patiente a arrêté sa contraception (  ).

-         De plus ce couple est jeune (  ), ainsi l'attente de deux ans, avant toute tentative médicale d'aide à procréation, ne diminuera pas les probabilités de la conception assistée lié à l'âge.

-         Pas d'examen complémentaire (  ).

-         Arrêt du tabac (  ) chez l'homme.

-         Favoriser la conception par des rapports péri-ovulatoires (  ) en établissant des courbes de températures (  ) ou en milieu du cycle hormonal (  ).

 

Question 4 : Vous revoyez ce couple trois ans après. Il n'a toujours pas d'enfant, et cela malgré vos prescriptions. Que faites-vous ?

 

-         Examen clinique identique à celui de la question 3. (  )

-         Prescription d'examens complémentaires :

  • Courbe ménothermique sur 3 mois ( )
  • FSH ( ), LH ( ), 17 oestradiol J2 et J10 ( ) inhibine ou AMH ( ) oestradiol ( ), prolactine première partie de cycle ( ), TSH ( ), testostérone ( ), selon cas Δ4 Androsténéndione, chez la femme.
  • Recherche de chlamydia trachomatis ( ) PCR urinaire. Bactériologie vaginale ( )
  • Hystérosalpingographie ( ) en première phase du cycle.
  • Echographie pelvienne chez la femme ( )
  • Spermogramme ( ) et spermocytogramme ( ), spermoculture ( ) chez l'homme.
  • Test de Hühner ou test post-coïtal ( )

Nb : faire aussi les sérologies : toxolasmose, rubéole, HIV...

 

Question 5 :  La patiente vous montre alors une hystérosalpingographie qu'elle s'est déjà faite prescrire par son médecin traitant l'année dernière. Que pensez-vous de l'indication de cet examen par son médecin traitant ?

 

-         Hystérosalpingographie est justifiée si elle entre dans le cadre d'un bilan complet de première intention de stérilité du couple ( question 4 ) avec une absence de conception après 2 ou 3 ans (  ). Elle est inutile isolément.

 

Question 6 :  Un des examens complémentaires que vous avez prescrit montre un score d'Insler  à 6. Que dites-vous à la patiente ?

 

-         Test négatif (  ) mais nécessité de renouveler le test de Hühner dans 2 mois (  ) car beaucoup de faux négatifs (  ).

-         Rappeler les conditions stricte de réalisation (  ) : abstinence du conjoint, 8 à 16 h après le rapport sexuel, sans toilette vaginale...

-         Possibilité d'améliorer le test par la prescription estrogènes à petites doses s'il y a une anomalie de la glaire (  ).

 

Question 7 : Vous concluez finalement à une stérilité d'origine cervicale par défaut de glaire. Quelle type d'assistance à la procréation proposez-vous à votre patiente ?

 

-         Insémination Intra-Utérine (  ) par sperme du conjoint (  ).

 

Question 8 : Le couple vous demande s'il peut faire une demande d'adoption s'il refuse d'entrer dans une procédure d'assistance à la procréation. Que répondez-vous ?

 

-         Oui (  ). En France, l'adoption est ouverte à toute personne âgée de plus de vingt huit ans  (  )  (mariée ou non, vivant seule ou en couple) et aux époux (non séparés de corps) mariés depuis plus de deux ans (  )  ou âgés tous les deux de plus de vingt huit ans.

 

 

Référence ENC :

Module 2 : Q 1 ; Q 15 ;Q 29 ; Q 30.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour,


Je suis actuellement trop occupé par la construction et la promotion du centre médical Famille Enfant Parentalité de l’Estérel (centre FEPE) qui devrait ouvrir pendant l'été 2017 à Saint Raphael.

Ainsi, je ne peux pas actuellement m'occuper du site internet de l'association.
veuillez excuser cette absence transitoire.


Cordialement


Dr Eric Prados

  Luttons ensemble contre le cancer du sein !

 Dr Eric PRADOS

PRESIDENT AFMGOS

Dr PRADOS eric

 

 

 

×