Calcul des congés de maternité

 

 Table de calcul des congés de maternité

Etablissez la date de début de grossesse : date notée sur votre déclarartion de grossesse.

Recherchez cette date sur la colonne rose.

La date dans la colonne blanche sur la même ligne vous indique le terme administratif.

Les 2 colonnes, bleues ou vertes, de la même ligne vous indique en premier le début de la date de votre congé de maternité puis la fin.

Les colonnes bleues correspondent aux congés pour une salariée qui attend un enfant (premier ou deuxième). La durée est de 16 semaines, dont 6 semaines avant et 10 semaines après l'accouchement.

Les colonnes vertes correspondent aux congés pour une salariée qui a déjà mis au monde deux enfants nés viables (donc valable pour le troisième enfant). La durée est de 26 semaines, dont 8 semaines avant et 18 semaines après l'accouchement.

Pour les grossesses gémellaires la durée est de 34 semaines, dont 12 avant l'accouchement.

 

 Cliquez sur un tableau pour l'agrandir

 

 

 

 

table de congés de maternité juillettable de congés de maternité decembre

table de congés de maternité novembre table de congés de maternité octobre

table de congés de maternité septembre table de congés de maternité aout

 

 

Reporter une partie du congé prénatal sur le congé postnatal

Pour offrir plus de liberté aux femmes dont la grossesse se déroule bien et leur permettre de passer davantage de temps avec leur bébé, les modalités du congé maternité ont été assouplies : vous pouvez demander à reporter une partie de votre congé prénatal (les 3 premières semaines maximum) sur votre congé postnatal. Ce report peut se faire avec l'accord de votre médecin :

  • soit en une seule fois pour une durée maximale de 3 semaines ;
  • soit sous la forme d'un report d'une durée fixée par votre médecin et renouvelable (une ou plusieurs fois) dans la limite de 3 semaines.

En pratique : adressez une demande écrite à votre caisse d'Assurance Maladie, accompagnée du certificat de votre médecin ou de votre sage-femme attestant que votre état de santé vous permet de prolonger votre activité professionnelle avant la naissance. Vous devez effectuer votre demande au plus tard 1 jour avant la date initialement prévue de votre congé.
À noter : en cas d'arrêt de travail pendant la période de report, celui-ci est annulé. Votre congé prénatal débute alors dès le premier jour de votre arrêt de travail. La durée du report sur votre congé postnatal sera réduite d'autant, que cet arrêt de travail soit en lien ou non avec votre grossesse.

L'allaitement

Il n'est pas prévu de congé maternité spécifique à l'allaitement. Ainsi, si vous allaitez votre bébé, votre congé postnatal ne pourra pas être prolongé pour ce motif. Ce sont les conventions collectives qui peuvent, éventuellement, prévoir ce type de dispositions. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

 Tiré du site : http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-personnelle/vous-allez-avoir-un-enfant/vous-etes-enceinte-votre-conge-maternite/duree-du-conge-maternite.php

 

 

 

 

 

 

Bonjour,


Je suis actuellement trop occupé par la construction et la promotion du centre médical Famille Enfant Parentalité de l’Estérel (centre FEPE) qui devrait ouvrir pendant l'été 2017 à Saint Raphael.

Ainsi, je ne peux pas actuellement m'occuper du site internet de l'association.
veuillez excuser cette absence transitoire.


Cordialement


Dr Eric Prados

  Luttons ensemble contre le cancer du sein !

 Dr Eric PRADOS

PRESIDENT AFMGOS

Dr PRADOS eric

 

 

 

×