Préparartion des seins à l'allaitement

      A la fin des années 70, avec le retour au naturel, les futures mamans aspirent à un retour à l'allaitement au sein. Mais ces allaitements sont souvent des échecs : crevasses ou manque de lait, avec pour conséquence un sevrage précoce, plus tôt en tout cas que la mère ne l'aurait souhaité. On s'est alors imaginé que le sein maternel était mal préparé (la nature serait-elle donc mal faite ?). On entend dire alors qu'il faut frotter le mamelon, le tanner pour durcir la peau et la rendre plus résistante aux gerçures. Et si c'était l'inverse ? Et si ces traitements fragilisaient le mamelon ? Une récente étude (add Coudray 2008) a en tout cas démontré que depuis 40 ans que les femmes s'infligent ce genre de traitement, cela n'a ni diminué l'incidence des gerçures mamelonnaires, ni allongé la durée de l'allaitement. Alors qu'une maman accompagnée dans la mise au sein de son nouveau-né et soutenue par des personnes d'expérience (professionnels de santé, bénévoles d'associations de soutien à l'allaitement) parvient à conduire un allaitement plus longtemps et avec moins de complications.

     Alors se préparer à l'allaitement oui, mais pas n'importe comment. En fait, c'est surtout « se » préparer à allaiter :
           - En faire le choix parce qu'on en a envie, pour soi, pour son bébé, pour ses convictions personnelles, et non pour faire plaisir à l'entourage.
          - S'informer autour de soi : auprès de son gynécologue, de sa sage-femme, rechercher les associations de soutien à l'allaitement de sa région car débuter un allaitement peut être difficile.
          - Envisager l'avenir : jusqu'à quand je souhaite allaiter ? et à la reprise du travail, sevrage ou lait maternel tiré ? et le papa dans tout ça, souhaite-t-il donner quelques biberons de lait maternel tiré ou souhaite-t-il participer autrement à son rôle de père (bain, change, endormissement) ? En famille, quelle attitude adopter (allaiter publiquement, se retirer dans une chambre, prévoir un biberon de lait maternel tiré ou de lait en poudre) ?

   On peut également prendre soin de ses seins pendant la grossesse, pour éviter ou du moins limiter l'apparition de vergetures, par des massages circulaires du sein, de l'extérieur vers le mamelon, par l'utilisation d'une crème grasse adaptée à la grossesse. Il en existe désormais sans parabens.
    Pensez également à adapter vos soutiens-gorge tout au long de la grossesse. Vos seins vont prendre du volume, votre cage thoracique va s'élargir. Si votre poitrine est mal soutenue, les fibres élastiques de la peau n'y résisteront pas et les vergetures apparaîtront.
   Si vous tenez absolument à « préparer » vos mamelons, vous pouvez simplement les massez du bout du doigt avec une goutte d'huile d'olive pour les hydrater.

  Retour page initiale de l'allaitement (clic ici)

 

 

 

OCTOBRE ROSE VAR EST LITTORAL 2016

REJOIGNEZ - NOUS  ! 

Octobre rose 2016

Programme octobre rose puget

 

SUR MARSEILLE                        SUR ANTIBES

Regates roses 2016

 

 http://www.facebook.com/medsein.afmgos

  Luttons ensemble contre le cancer du sein !

 Dr Eric PRADOS

PRESIDENT AFMGOS

Dr PRADOS eric