check top.... encore des dépenses inutiles ?

Un laboratoire vient de mettre en vente un test urinaire dosant les béta HCG, afin de savoir si le taux de HCG uriaire est inférieur à 1000 UI/mL au décours d'une Interruption volontaire de grossesse (IVG).

Ce "test urinaire de grossesse" serait négatif pour des taux de HCG bas. Lors des fausses couches et des IVG, le taux de HCG doit diminuer... Ainsi, un test négatif, voudrait dire non pas que les urines n'ont pas de HCG, mais que le taux est en dessous d'un certain seuil et donc en diminution et donc en faveur de la réussite de l'IVG.

Néanmoins, lors de la réalisation d'une IVG une consultation après l'avortement est hautement recommandée... cette consultation confirme l'effiscience de l'IVG... bien entendu, mais elle a pour but de s'assurer aussi de l'absence de reste endo-uterin ! Cette consultation permet aussi de s'assurer que la patiente prend bien une contraception !

Ainsi, nous voyons bien les inconvéniants d'un tel test ! il coute aux patientes car il n'est pas remboursé ! et en plus il ne permet pas de s'assurer de l'absence de complication secondaire... et ne permet pas non plus de s'assurer de la bonne prise de la contraception au décours de l'IVG...

Ses seuls buts sont peut être, des bénéfices pour des commerciaux et permettre à des professionnels NON GYNECOLOGUES (voir même non médecin) de faire des IVG... car ils pourraient argumenter que le contrôle échographique est inutile .... avec ce test...A notre avis... Rien ne vaut une échographie de contrôle et l'entretien avec son gynécologue ! mais bon... les économistes ont parfois d'autres manières de penser !

 

 

OCTOBRE ROSE VAR EST LITTORAL 2016

REJOIGNEZ - NOUS  ! 

Octobre rose 2016

Programme octobre rose puget

 

SUR MARSEILLE                        SUR ANTIBES

Regates roses 2016

 

 http://www.facebook.com/medsein.afmgos

  Luttons ensemble contre le cancer du sein !

 Dr Eric PRADOS

PRESIDENT AFMGOS

Dr PRADOS eric

 

 

 

×